PTZ et loi Pinel : ce qui change en 2018

59

Le PTZ et le dispositif découlant de la loi Pinel ont été prolongés jusqu’en 2021, avec quelques ajustements.

Voici les principaux changements à venir pour l’année 2018 concernant le prêt à taux zéro (PTZ) et le dispositif découlant de la loi Pinel. Ces ajustements, qui concernent notamment les zones éligibles, prendront effet dès le 1er janvier prochain :

PTZ :

– le prêt à taux zéro n’est accessible pour un achat neuf que jusqu’en 2019 pour les zones B2 et C;

– la part de l’opération finançable par le prêt sera de 20% dans ces deux dernières zones. Elle sera de 40% dans les autres, celles où le marché immobilier est plus « tendu » (en 2017, le taux était de 40% pour toutes les zones du PTZ);

>>> Lire aussi : Les solutions offertes par le prêt à taux zéro

Loi Pinel :

– à partir du 1er janvier 2018, les communes situées dans les zones B2 et C doivent disposer d’un agrément préfectoral pour être éligibles;

– dans ces zones B2 et C, les demandes de permis de construire doivent être déposées avant le 31/12/2017. L’acquisition, quant à elle, devra se faire au plus tard le 31/12/2018.

>>> Lire aussi : Dispositif Pinel, quels avantages pour l’acheteur ?

L’Atelier Cogedim – Illustration Pixabay.com


Vous aimerez aussi
Immobilier : les nouveautés pour 2018

Immobilier : les nouveautés pour 2018

Noël 2017 : cinq objets connectés pour la maison

Noël 2017 : cinq objets connectés pour la maison

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018

PTZ et loi Pinel : ce qui change en 2018

PTZ et loi Pinel : ce qui change en 2018

Les plus vus
Cinq solutions pour financer son projet immobilier

Cinq solutions pour financer son projet immobilier

Canapé connecté : la réalité a dépassé la fiction

Canapé connecté : la réalité a dépassé la fiction

Makémaké : Le mobilier en bois ludique et éco-responsable

Makémaké : Le mobilier en bois ludique et éco-responsable

Smart city : l’optimisation des transports, un défi d’actualité

Smart city : l’optimisation des transports, un défi d’actualité