De l’utile à l’agréable : comment la salle de bain a évolué

186

Avènement du design, disparition du bidet… Les salles de bain ont considérablement évolué ces dernières décennies. Objectif : transformer ce lieu utile en cocon où se ressourcer.

À l’instar des cuisines, la surface des salles de bain a considérablement réduit ces dernières années. L’envie de faire autant, voire plus, avec moins de place, explique l’évolution de leur mobilier et de leur design.

Jordane Simha, directrice associée du groupe Batigreen, spécialisé dans la commercialisation de mobilier de salles de bain pour professionnels, y perçoit surtout un désir très contemporain : « Les acquéreurs d’aujourd’hui s’éloignent de l’approche utilitaire qui prévalait chez leurs parents. Ils veulent que leur salle de bain possède une touche personnelle, qu’elle soit aussi un élément de décoration. »

Une étude du site Houzz montre d’ailleurs que la principale motivation des propriétaires qui rénovent cette pièce reste la volonté de personnaliser leur logement (41% en moyenne, 62% chez les 25-34 ans) en privilégiant l’esthétique ou la lumière. Le tout pour un budget moyen de 5 000 Euros.

>>> Lire aussi : Les Français passent entre 15 et 30 minutes par jour dans leur salle de bain

Bien être et « mini-spa »

Cette étude montre aussi une nette évolution des pratiques. 64% des personnes interrogées passent ainsi plus de 30 minutes dans leur salle de bains, et plus de la moitié utilisent leurs appareils mobiles, la plupart du temps (57% des cas) pour écouter de la musique ou la radio.

La salle de bain devient donc un lieu de repos, ce que confirme Jordane Simha : « c’est le poumon de l’habitat, où on vient faire une pause, chercher du réconfort. » Et les contraintes de taille ne limitent pas l’imagination : « La surface des salles de bains a considérablement réduit ces dernières décennies. Les tendances comme la douche italienne, l’encastrement du mobilier ou le WC suspendu prennent donc du sens parce qu’elles répondent au besoin de mettre du design tout en optimisant l’espace », poursuit-elle.

On ne vient donc plus seulement se laver dans une salle de bain et leur agencement s’en ressent : « Des miroirs au mobilier, tout peut et doit être accessoirisé. C’est particulièrement visible sur les douches qui ressemblent parfois à des mini-spa»

L’éclairage a également beaucoup évolué grâce aux LED qui offrent des nuances douces, chaudes et apaisantes. Les envies varient selon le contexte, comme c’est le cas dans la résidence Cogedim Le Domaine de Gairaut, à Nice. « Pour une famille, baignoire et double vasque restent très appréciées. Par contre, dans ce type de résidence haut de gamme, les vasques simples sur des plans étendus sont très demandées », note Jordane Simha.

L’Atelier Cogedim – Illustration Pixabay.com-Labellegallerie


Vous aimerez aussi
La Foire de Paris : Le rendez-vous printanier de l’habitat

La Foire de Paris : Le rendez-vous printanier de l’habitat

Immobilier : les nouveautés pour 2018

Immobilier : les nouveautés pour 2018

Noël 2017 : cinq objets connectés pour la maison

Noël 2017 : cinq objets connectés pour la maison

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018

Les plus vus
Louer sur Airbnb : ce qu’il faut savoir

Louer sur Airbnb : ce qu’il faut savoir

Les notaires lancent leur site d’information

Les notaires lancent leur site d’information

Comment bien intégrer son téléviseur à sa déco

Comment bien intégrer son téléviseur à sa déco

PTZ et loi Pinel : ce qui change en 2018

PTZ et loi Pinel : ce qui change en 2018