Cinq sites et applis qui favorisent l’entraide entre voisins

65

Les sites et applis d’entraide entre voisins sont de plus en plus nombreux. L’Atelier Cogedim en a sélectionné cinq qui ont fait leurs preuves.

On dit parfois que le lien social se détériore, que les gens se parlent plus facilement sur les réseaux sociaux que dans la «vraie vie», dans leur quartier. Certains ont toutefois trouvé la solution pour allier technologie et contact humain.

L’Atelier Cogedim a sélectionné applications et sites web qui permettent l’entraide entre voisins et favorisent en un clic l’échange au bout de sa rue.

Voisins Vigilants, pour la sécurité

L’un des avantages à bien s’entendre avec ses voisins est de partir plus tranquille en vacances en sachant qu’ils seront attentifs aux mouvements suspects autour de notre logement. Mais pas facile parfois de nouer des liens de confiance. Notamment quand on vient de déménager.

Le site Voisins Vigilants, en association avec les mairies, permet de donner et d’obtenir le contact des riverains qui nous entourent dans le but de signaler un incident ou la présence d’un rôdeur. Celui qui constate un événement inhabituel peut immédiatement donner l’alerte via l’appli.

www.voisinsvigilants.org

LoCoMiam, pour des courses éthiques et partagées

On connaît désormais bien les services de livraison des supermarchés. Mais c’est plus compliqué quand il s’agit d’Amaps, Ruches et autres magasins de producteurs. Alors pour ne pas être privé de circuits courts et de consommation éthique quand on ne peut pas se déplacer, il existe l’application LoCoMiam.

Lancée au printemps dernier, elle permet à des usagers de faire leurs courses dans ces petits magasins et profiter pour en faire pour ses voisins puis leur livrer. Et à l’inverse, savoir qui dans son quartier compte faire ses courses chez un petit producteur pour lui demander de faire une petite commission, contre un dédommagement de 4 euros maximum, qui n’est pas automatique.

L’application, d’abord testée en Loire-Atlantique, et est en train de se développer sur le territoire.
www.locomiam.fr

Mon Super Voisin, pour les petits services en tous genres

Babysitting, ménage, jardinage ou petits travaux… Certaines tâches typiques de l’entraide entre voisins ne nécessitent pas d’appeler systématiquement un professionnel. Encore faut-il savoir quelles sont les compétences disponibles et les bonnes volontés dans son quartier.

Mon Super Voisin fonctionne comme un site de rencontres. Il permet de mettre en relation une personne qui a besoin d’un service avec quelqu’un capable de le lui rendre. C’est aussi une façon d’oser aborder son voisinage avec une bonne excuse. Le système fonctionne aussi bien en bénévolat qu’avec des contreparties financières, ou mieux encore l’offre de petits cadeaux comme des places de cinéma, où l’on peut finalement décidé d’aller ensemble !
www.monsupervoisin.fr

super voisin

Smiile, pour tout faire grâce à la même appli

C’est l’un des pionniers du secteur, qui s’appelait auparavant Mon P’ti Voisinage. Smiile est aussi l’un des sites d’entraide qui connaît le plus de succès et qui se développe aujourd’hui en Europe.

En seulement trois ans, la start-up bretonne a conquis plus de 200 000 Français en mélangeant solidarité locale, économie collaborative et respect des données personnelles. La palette de services possibles est très large et contrairement aux autres plateformes, toutes les identités des utilisateurs sont vérifiées.

La plupart sont d’ailleurs parrainés par un voisin. Une fois inscrit, on peut proposer du covoiturage, partager des annonces sur la vie de son quartier, prêter ses objets ou en demander, faire des achats groupés… En réunissant plusieurs fonctions offertes par les autres applis, Smiile apparaît comme la plus complète et la plus sécurisée.

www.smiile.com

smiile

Voisin-Âge, pour être prévenant avec ses aînés

Il s’agit là plus d’une entraide psychologique. L’idée de Voisin-Âge est de favoriser les liens avec les personnes âgées de son quartier. A terme, elle permet aussi de leur rendre de petits services de bricolage ou de courses, par exemple.

Développée par les Petits frères des Pauvres, cette appli est totalement altruiste puisqu’on en tire simplement un gain moral, la satisfaction d’aider son prochain, et l’échange. Le sentiment de réaliser une B.-A. fait aussi du bien, tout simplement.
www.voisin-age.fr

L’Atelier Cogedim – Illustration Pixabay.com-StockSnap


Vous aimerez aussi
La Foire de Paris : Le rendez-vous printanier de l’habitat

La Foire de Paris : Le rendez-vous printanier de l’habitat

Immobilier : les nouveautés pour 2018

Immobilier : les nouveautés pour 2018

Noël 2017 : cinq objets connectés pour la maison

Noël 2017 : cinq objets connectés pour la maison

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018

Les plus vus
Louer sur Airbnb : ce qu’il faut savoir

Louer sur Airbnb : ce qu’il faut savoir

Les notaires lancent leur site d’information

Les notaires lancent leur site d’information

Comment bien intégrer son téléviseur à sa déco

Comment bien intégrer son téléviseur à sa déco

PTZ et loi Pinel : ce qui change en 2018

PTZ et loi Pinel : ce qui change en 2018