Comment bien choisir son canapé-lit

100

Comment bien choisir son canapé-lit

Pour un couchage régulier ou en literie d’appoint, le canapé-lit offre un confort respectable pour un encombrement minimal, pouvant même revêtir une touche design. Il est ainsi l’élément principal des studios d’étudiants et des chambres d’amis. Ouverture en accordéon ou en portefeuille, à chacun son style !

Les questions à se poser avant l’achat

Au-delà des goûts personnels et des tendances du moment, quelques indices peuvent aider à choisir le modèle qui convient :

De quel budget dispose-t-on ? Cette contrainte budgétaire risque de limiter drastiquement la sélection. On trouve des canapés d’entrée de gamme suffisamment confortables et même très esthétiques. Mais ces deux caractéristiques sont rarement réunies sur un modèle bon marché. La qualité a un prix, qui est rarement inférieur à 500 euros.

Quelle taille fait la pièce ? Caser un canapé-lit dans une petite chambre relève parfois du Tetris. Le clic-clac s’ouvre parallèlement au mur et s’adapte aux pièces longues et étroites. Les BZ sont de petites dimensions mais nécessitent suffisamment de place à l’avant pour être dépliés. Quant aux convertibles, ils sont généralement plus imposants et conviennent aux pièces plus spacieuses. Il faut donc bien mesurer l’espace dont on dispose.

Quel usage souhaite-t-on en faire ? Si le canapé-lit est destiné à un usage d’appoint dans une chambre d’amis, on pourra opter pour des modèles d’entrée de gamme. Il convient de ne pas hésiter à mettre le prix si le canapé-lit est voué à un usage régulier. La qualité du sommeil est en jeu !

>>> Comment acheter moins cher ses meubles design ?

Clic-clac : un geste, deux mouvements

clic-clac canapé

Le succès du clic-clac tient à son ouverture facile en portefeuille. Plus pratique qu’un BZ et plus économique qu’un canapé convertible, le clic-clac a de plus bénéficié d’une réelle évolution côté design. Petit bonus : il dispose généralement d’un grand coffre de rangement pour les couettes et les oreillers. En mode canapé, le clic-clac offre l’avantage d’être assez spacieux et confortable, bien que l’assise soit plus basse que celle d’un canapé classique. Sa structure, composée de deux matelas distincts, provoque un léger creux au centre une fois dépliée. Cette caractéristique peut freiner l’achat, notamment pour ceux qui dorment au centre du lit.

Le BZ, canapé star des petits salons

BZ canapé

Avec son système de pliage en accordéon, le BZ est le champion des petites surfaces. Certes moins pratique que le clic-clac, il se rattrape une fois déplié grâce à ses dimensions qui n’ont rien à envier aux « vrais lits ». On lui reproche souvent son absence d’espace de rangement, mais les tiroirs roulants disponibles dans le commerce peuvent pallier ce petit défaut. Comme pour le clic-clac, l’épaisseur moyenne de la banquette varie entre 12 et 22 cm, offrant un couchage parfaitement confortable. Mais, conséquence de son système de pliage et de sa structure en lattes, le BZ, mis en mode banquette, pèche par la raideur de son dossier.

Le convertible, l’élégance à toute épreuve

canapé convertible lit

Le canapé convertible joue dans la cour des grands en matière de look et de confort. Lorsqu’il est fermé, il ressemble à n’importe quel canapé de salon. Mais sous sa banquette se cache un matelas totalement indépendant de la structure du canapé. On trouve différents niveaux de confort pour ce type de modèles : les plus économiques présentent des systèmes à trois plis avec des matelas ne dépassant pas une épaisseur de huit centimètres.

Ils sont à privilégier pour une utilisation occasionnelle. Avec les systèmes à deux plis, on obtient des canapés plus profonds et un confort supplémentaire grâce à un matelas d’une épaisseur de dix à douze centimètres. En version haut de gamme, on trouve les canapés convertibles à « système Lampolet ». Un mécanisme de glissières qui permet à la banquette du canapé de se replier automatiquement sous le matelas.

On peut ainsi passer d’un canapé à un vrai lit simplement en tirant sur une poignée. Le matelas peut alors atteindre seize centimètres d’épaisseur et offrir un niveau de confort digne d’une literie de grande qualité.

>>> Lire aussi : My Creation Design, le mobilier gain de place

L’Atelier Cogedim – Illustrations Convertible de France / Lapadd / Urban Outifitters / Crate and Barrel


Vous aimerez aussi
Immobilier : les nouveautés pour 2018

Immobilier : les nouveautés pour 2018

Noël 2017 : cinq objets connectés pour la maison

Noël 2017 : cinq objets connectés pour la maison

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018

PTZ et loi Pinel : ce qui change en 2018

PTZ et loi Pinel : ce qui change en 2018

Les plus vus
Cinq solutions pour financer son projet immobilier

Cinq solutions pour financer son projet immobilier

Canapé connecté : la réalité a dépassé la fiction

Canapé connecté : la réalité a dépassé la fiction

Makémaké : Le mobilier en bois ludique et éco-responsable

Makémaké : Le mobilier en bois ludique et éco-responsable

Smart city : l’optimisation des transports, un défi d’actualité

Smart city : l’optimisation des transports, un défi d’actualité