Ces astuces pour maîtriser sa facture d’électricité

61

Avec une facture moyenne par ménage de 774 euros par an, la France se place au premier rang des pays européens en terme de consommation d’électricité.

Consommer son électricité en heures creuses

La formule est connue de tous : faire tourner son lave-linge la nuit revient moins cher en électricité qu’en pleine journée. La notion d’heures pleines et d’heures creuses est appliquée par tous les fournisseurs d’énergie, mais la plupart des compagnies exigent la souscription d’un abonnement plus cher pour bénéficier de cette double tarification.

Ces horaires sont variables d’une région à l’autre, fixés par le gestionnaire du réseau de distribution et comptabilisant une durée totale de 8 heures par jour. Ces plages horaires sont indiquées dans le contrat ou la facture et sont généralement de l’ordre de 40% moins chères qu’en heures pleines. Pour bénéficier de ces tarifs, il suffit d’en faire la demande à son fournisseur. Un changement de compteur sera peut-être nécessaire ainsi qu’un contacteur de puissance relié au chauffe-eau électrique, qui déclenchera la mise en chauffe durant les périodes creuses. Toutefois, l’option de la double tarification n’est rentable qu’au-delà d’un seuil de consommation de 35% en période creuse. En dessous de ce seuil, la formule classique est plus économique.

Changer les ampoules 

Depuis 2012, les ampoules à filament classiques ne sont plus fabriquées en France, remplacées par les ampoules à basse consommation qui permettent de réduire les dépenses en éclairage jusqu’à 75%. On distingue trois types d’ampoules :

– les ampoules halogènes, à base de gaz halogène qui permet d’augmenter la luminosité. Ce type d’ampoule a l’avantage d’être peu cher et de présenter une incandescence proche de celle des ampoules classiques. Mais leur efficacité reste limitée à 30% d’économie et leur durée de vie est équivalente à celle d’une ampoule à filament.

– les ampoules fluorescentes sont fabriquées selon le procédé des tubes néons, à base de gaz néon qui permet d’augmenter l’intensité lumineuse. Son efficacité en termes d’économie est de 300% supérieure à celle d’une ampoule classique pour une durée de vie jusqu’à 10 fois supérieure. L’inconvénient de ces lampes reste son temps de chauffage à l’allumage en progression, ce qui en fait une ampoule inadaptée pour les zones de passages tels que les couloirs ou les escaliers. Ces lampes nécessitent un recyclage spécifique car le gaz néon est très polluant. Si jamais une ampoule venait à se briser, prenez la précaution de ramasser les morceaux avec un tissu mouillé afin d’éviter le contact avec la peau et aérez la pièce.

– l’éclairage par LED, enfin, semble voué à monopoliser le marché. Il s’agit des ampoules les plus performantes, avec un rendement de l’ordre de 400% supérieur à celui d’une ampoule classique tout en présentant les mêmes capacités d’éclairage.

Optimiser l’utilisation de ses appareils électroménagers

L’utilisation des appareils électroménagers représente une grosse part de la dépense en électricité. Mais il suffit parfois de changer quelques habitudes pour réduire les factures :

– choisissez des équipements classe A. Bien que plus chers à l’achat, ces modèles permettent de réaliser des économies allant jusqu’à 100 euros par an par rapport aux appareils de classe D tout en présentant une durée de vie plus longue

– chargez vos lave-linge et lave-vaisselle au maximum et optez pour les cycles de 30° ou 40°C. Ce simple geste permet de réduire vos dépenses en électricité de 30%

– préférez les sèche-linge à évacuation, moins énergivores que ceux à condensation

– changez vos plaques de cuisson en céramique pour l’induction, bien plus économiques mais aussi plus performantes en termes de température de chauffe. Placez un couvercle sur vos casseroles lorsque vous mettez de l’eau à bouillir pour éviter la déperdition de chaleur.

– préférez les micro-ondes au four électrique, un mode de cuisson moins énergivore et qui nous permet aussi de gagner du temps en cuisine

– placez vos congélateurs au sous-sol ou dans une pièce bien isolée car celui-ci est sensible aux températures extérieures

– dégivrez régulièrement vos réfrigérateurs de façon à maintenir une couche de glace inférieure à trois millimètres. Cela permet de diviser votre consommation en énergie par trois. Aussi, pensez à laisser vos aliments refroidir avant de les placer au réfrigérateur

Faites la chasse au gaspillage

25% de notre consommation en énergie relève du gaspillage. Lutter contre ce fléau apparaît comme la meilleure façon de faire baisser sa facture.

– ne laissez pas vos appareils en veille. Les experts estiment qu’il faut un réacteur nucléaire pour alimenter tous les appareils de France que l’on oublie chaque jour d’éteindre

– éteignez les lampes derrière vous. Bien que les ampoules à basse consommation nous aident à réduire nos dépenses, le recyclage de ces lampes coûte cher en énergie et pollue l’environnement. Alors, autant les faire durer un maximum

– prenez des douches courtes. Au-delà de préserver la ressource naturelle en eau, vous utiliserez moins d’énergie pour chauffer celle-ci. Sachez que 80% de la consommation énergétique d’un foyer passe dans le chauffage de l’eau

Une étude récente de l’Ademe indique que la France devra réduire sa consommation en énergie de 50% d’ici 2050 pour soutenir l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 2°C. Alors, au-delà de faire du bien à votre portefeuille, ces petits gestes représentent aussi un grand pas vers la transition énergétique !

L’Atelier Cogedim – Illustration © vchalup – Fotolia.com


Vous aimerez aussi
La Foire de Paris : Le rendez-vous printanier de l’habitat

La Foire de Paris : Le rendez-vous printanier de l’habitat

Immobilier : les nouveautés pour 2018

Immobilier : les nouveautés pour 2018

Noël 2017 : cinq objets connectés pour la maison

Noël 2017 : cinq objets connectés pour la maison

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018

Les plus vus
Louer sur Airbnb : ce qu’il faut savoir

Louer sur Airbnb : ce qu’il faut savoir

Les notaires lancent leur site d’information

Les notaires lancent leur site d’information

Comment bien intégrer son téléviseur à sa déco

Comment bien intégrer son téléviseur à sa déco

PTZ et loi Pinel : ce qui change en 2018

PTZ et loi Pinel : ce qui change en 2018