Deux jeunes sur trois rêvent de devenir propriétaires

deux jeunes sur trois rêvent de devenir propriétaires

Une étude montre que plus de deux jeunes sur trois rêvent de devenir propriétaires dans les cinq années à venir, quand bien même ils seraient « justes » financièrement.

L’accession à la propriété est un rêve pour la « génération Y », cette population née entre 1981 et 1991.

C’est ce qui ressort notamment d’une étude menée par le groupe bancaire HSBC : plus des deux tiers (69%) de cette génération a pour ambition de devenir propriétaire de son logement dans les cinq années qui viennent. Parmi cette catégorie de Français, 41% sont déjà propriétaires.

Pour ceux qui ne le sont pas encore, les freins demeurent nombreux. Plus de la moitié (59%) considère en effet que son salaire n’est pas suffisamment élevé pour mener ce projet à bien. Et ce, « malgré une légère augmentation du prix de l’immobilier et une croissance réelle des salaires estimée à 1.5% en 2017 », relèvent les auteurs de l’étude.

En conséquence, le document rapporte que 53% des Français de la génération Y qui souhaitent devenir propriétaire ne disposent pas encore d’une épargne suffisante pour se constituer un apport. Un peu plus du tiers (39%) estimant n’avoir « pas les moyens » de s’offrir le bien de ses rêves.

Face aux freins financiers, des jeunes prêts à faire des concessions

Pas moins de 82% de la génération Y déclarent avoir une idée plus ou moins précise du budget qu’il faudra consentir pour devenir propriétaire. Seuls 18%, à ce propos, n’ont « aucune idée ».

Il est à noter toutefois que pour près d’un jeune sur deux (41%) qui a acheté un logement ces deux dernières années, la dépense s’est révélée « plus importante » que prévue.

L’étude menée par HSBC révèle aussi que la génération Y est prête à faire un certain nombre de concessions sur son train de vie pour mener à bien son rêve immobilier. Pas moins de 44% « consentiraient à réduire leurs dépenses loisirs et sorties » quand 20% seraient prêts « à acheter un bien plus petit que prévu ». Un jeune sur cinq envisagerait même « de repousser [son] projet d’avoir des enfants » afin de devenir propriétaire.

Les parents, enfin, gardent un rôle important dans le processus de constitution de l’apport : 26% des nouveaux propriétaires de la génération Y se sont ainsi adressés à leurs parents pour constituer leur financement.

Illustration © REDPIXEL – Fotolia.com


Vous aimerez aussi
Aménager un petit espace

Aménager un petit espace

Portrait d’Olivia Putman

Portrait d’Olivia Putman

Investir dans un logement étudiant

Investir dans un logement étudiant

Exposition : « Mai 68. L’architecture aussi ! »

Exposition : « Mai 68. L’architecture aussi ! »

Les plus vus
Cinq astuces pour faire un potager sur un balcon

Cinq astuces pour faire un potager sur un balcon

Des assistants numériques toujours plus présents à domicile

Des assistants numériques toujours plus présents à domicile

Comment bien préparer sa retraite grâce à l’immobilier

Comment bien préparer sa retraite grâce à l’immobilier

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018

L’Ultra Violet sera la couleur de l’année en 2018